Pueblos Blancos

 

Villamartín est une commune nichée dans les montagnes de Cadix, qui fait partie de l’itinéraire connu sous le nom de Pueblos Blancos. Située dans la partie inférieure des montagnes de Bétique, près de la rivière Guadalete, cette petite municipalité se distingue dans la région par la multitude de sites archéologiques qu’elle préserve.

Après le dégel qui s’est produit après la dernière glaciation, la vallée où se trouve actuellement la municipalité est restée complètement fertile et dans des conditions optimales pour le développement de l’élevage et de l’horticulture. Les bonnes conditions de la terre ont conduit aux premières implantations, qui remontent à environ 4 000 ans avant Jésus-Christ.

Ce n’est que plusieurs siècles plus tard, plus précisément en 1284, que Villamartín est enregistré comme un centre de population. Plus tard, en 1503, la municipalité telle qu’on la connaît aujourd’hui a été fondée. Un document émis par le Chapitre de Séville accordait les terres à 118 habitants des villages voisins dans le but de coloniser les terres correspondant au Campagne de Matrera, où se trouve Villamartín. Le fléau de la peste, ainsi que la crise économique, ont entraîné une forte pression du Cabildo de Séville, qui a de nouveau pris possession des terres 5 ans seulement après leur octroi. Presque à la moitié du siècle, un litige pour récupérer la ville commencera qui durera presque trois siècles, jusqu’en 1818, quand une décision finale sera prise en faveur de la ville.

Découvrir

GASTRONOMIE ET ARTISANAT
FESTIVITÉS LOCALES
ROUTES
PATRIMOINE HISTORIQUE

Patrimoine Historique

Dolmen d’Alberite

Découvert en 1992, le dolmen Alberite fait partie du catalogue général du patrimoine historique andalou et constitue l’une des grandes attractions touristiques de la ville. De par sa taille, Alberite est l’une des plus grandes sépultures collectives préhistoriques de la péninsule, ainsi que l’une des plus anciennes nécropoles, datée de la fin du Ve siècle avant J.-C. par le test du carbone 14. Les gravures à l’intérieur, qui ont réussi à se conserver au fil du temps, sont d’un grand intérêt.

Église Paroissiale de Sainte María de las Virtudes

L’église paroissiale Sainte María de las Virtudes a été le premier temple religieux construit dans la ville. Sa construction a commencé peu après la fondation de la municipalité. Ses caractéristiques architecturales suivent le modèle des églises mudéjares, consistant en un plan rectangulaire formé par trois nefs. À l’intérieur se trouve le retable principal, qui contient des sculptures de Saint Pedro et Saint Pablo.

Église de Saint Francisco

L’église de Saint Francisco, située dans la rue du même nom, est un autre des temples religieux de Villamartín. Son autel comporte un retable néoclassique, offert par le monarque Ferdinand VII, et le Christ de Veracruz, une sculpture du XVIe siècle. D’autres images trouvées dans ce temple, de grande valeur pour la communauté religieuse locale, sont celles de Saint Tomás, Nuestra Señora de La Soledad et un retable de l’Humilité et de la Patience de Jésus. En 1812, la lecture et le serment de la Constitution ont eu lieu à l’intérieur, après le retrait des troupes napoléoniennes.

Temple de las Angustias

Situé sur la Plaza del Ayuntamiento, le Temple de las Angustias faisait à l’origine partie du couvent des Franciscanas Menores Observantes de la Concepción. Elle est constituée d’une seule nef, dont la construction a commencé au début du XVIIe siècle, et se distingue par la sobriété de sa façade et de son intérieur.

Archive Municipal

Dans le but de rapprocher le grand parcours historique de la ville des visiteurs et de ses habitants, la collecte et la conservation de la documentation ont été réalisées afin de fonder les Archives municipales. Alors qu’il était situé à l’étage supérieur de l’hôtel de ville, il est installé depuis 2008 dans un bâtiment situé à côté de la bibliothèque municipale.

Ermitage de Nuestra Señora de Las Montañas

À 8 kilomètres de Villamartín se trouve l’Ermitage de Nuestra Señora de Las Montañas, considéré comme un lieu de pèlerinage marial dans toute la région. Le temple vénère également Saint Ginés, le saint patron des vignerons, car la fonction originelle de ce sanctuaire était de servir de lieu de prière pour ceux qui se consacraient à la culture de la vigne.

Musée Historique Municipal

À la fin des années 1990, le conseil municipal de Villamartín a encouragé la création du musée historique municipal, pour lequel un bâtiment construit dans les années 1960 a été adapté à cet effet. Avec un total de quatre étages, le musée présente des expositions permanentes, réparties chronologiquement, et une salle polyvalente. Les sites de la nécropole, du centre ville et de l’enceinte fortifiée font partie des vestiges conservés et exposés dans la galerie. Une occasion unique de contempler les vestiges de grande valeur qui constituent l’histoire de Villamartín.

Monument au V Centenaire

En hommage à toutes ces personnalités qui ont contribué à la fondation de la ville, on a fait construire le Monument du Vème Centenaire, une sculpture d’une grande valeur sentimentale pour tous les villamartinenses.

  • Gastronomie
  • Artisanat

Festivités Locales

Foire de Villamartín

La foire de Villamartín a lieu à partir du 21 septembre pendant deux jours. Cette fête est consignée par écrit depuis 1589, date à laquelle elle avait un caractère plus commercial et d’élevage. La situation de la ville en faisait un lieu privilégié pour la tenue de ces rassemblements, qui réunissaient des personnes de toute la région et des hauts plateaux.

Noël

La municipalité vit avec beaucoup d’intensité et d’excitation les festivités de Noël, où les illuminations et les motifs décoratifs ornent les façades et les rues de la commune. Chaque année, les habitants de Villamartín participent à la représentation de leur crèche vivante, qui ramène la ville à l’époque de la naissance de Jésus. La crèche installée dans les locaux de la pharmacie de Cristina Gómez Vizcaíno est également très populaire et, avec les marchés de Noël et la patinoire, elle attire chaque année un grand nombre de visiteurs.

Défilé des Rois Mages

En revanche, ce sont les friandises de Noël, fabriquées à la main dans les confiseries locales, qui apportent la touche gastronomique aux festivités. Après la célébration du Nouvel An sur la place de la mairie, c’est la grande parade des Rois Mages qui met la touche finale avec un défilé où les petits sont les protagonistes incontestés de la journée

Jour de l’Andalousie

Depuis quelque temps, chaque 28 février, des événements sont organisés dans la municipalité pour célébrer la Journée de l’Andalousie. Les groupes musicaux locaux sont chargés d’ouvrir la journée en jouant l’hymne dans la bibliothèque municipale. Le reste des activités se déroule principalement dans le centre sportif municipal, où sont organisés des concours, des jeux et des dégustations. Il convient de mentionner que pendant cette journée, l’initiative « Pon Andalucía en tu balcón » (Mets l’Andalousie sur ton balcon) est promue, où la collaboration de tous les voisins est sollicitée pour décorer les balcons avec les motifs de cette fête.

Semaine Sante

Chaque année, la ville vit sa semaine sainte avec beaucoup de dévotion et de ferveur, avec les processions des différentes confréries. Pendant ces sept jours, l’imagerie religieuse parcourt les rues de Villamartín, en même temps que ses habitants, qui vivent des moments de grande émotion. On notera en particulier la joyeuse célébration du dimanche de Pâques, avec le Christ ressuscité et Marie Santísima de las Virtudes, qui se trouvent sur la place de la mairie, accompagnés par la fanfare.

Carnaval

Villamartín célèbre son carnaval pendant deux week-ends en février, comme c’est la tradition dans de nombreuses villes de la région. Les groupes locaux de comparsas et de chirigotas assurent la musique et l’humour carnavalesque lors du concours officiel des groupes.

Pèlerinage

Le 8 septembre, Villamartín commence son pèlerinage en l’honneur de Notre-Dame des Montagnes, avec la liturgie célébrée aux premières heures du matin. Une fois la messe terminée, les habitants de Villamartín accompagnent leur patronne depuis l’église paroissiale de Saint María de las Virtudes jusqu’à l’ermitage. Selon la tradition, l’image de la Vierge a été trouvée par un bûcheron au XVIe siècle et, au milieu du siècle, une demande a été faite pour construire une chapelle en son honneur. Le temple a été érigé en l’honneur de la Virgen de las Montañas et de Saint Ginés, patron des vignerons.

Artisanat

ARTISANAT

La relation historique de la ville avec l’élevage et l’agriculture a conduit à la création d’un secteur puissant lié à la production de produits en cuir de haute qualité. La sellerie de Villamartin a réussi à devenir une attraction mondiale, avec des articles tels que des selles et des bottes. La céramique a également réussi à se faire une place dans le patrimoine artistique local, avec des œuvres d’une facture exquise allant de celles exposées sur de nombreuses façades de la municipalité à l’exportation de peintures murales en porcelaine.

Nature

Chemin de Villamartin face aux montagnes

Le long du parcours, on trouve les vestiges d’anciens moulins à farine, ainsi que l’ancienne ligne de chemin de fer, qui devait relier Jerez et Almargen, bien qu’elle n’ait jamais été mise en service. La richesse de la faune et de la flore que l’on peut trouver le long des 3 kilomètres de l’itinéraire est due à sa situation, au cœur du site naturel de la Cola du Réservoir de Bornos.

Site naturel du réservoir du Cola del Bornos

Le Site Natuel du Réservoir du Cola de Bornos est un site de plus de 80 hectares, situé entre Villamartín, Bornos et Arcos de la Frontera. Cette zone abrite de nombreux oiseaux considérés comme des espèces protégées. Le titre de parc naturel a été accordé en 1989 et celui de zone de protection spéciale pour les oiseaux en 2002.

Gastronomie et Artisanat

GASTRONOMIE

Les recettes qui composent la gastronomie de Villamartín sont basées sur la production agricole biologique, ce qui confère aux plats une grande qualité et une grande saveur. Les traditionnelles « zopas » locales, tranches de pain sautées dans l’huile et assaisonnées de diverses manières (tomates, poivrons, haricots, oiseaux frits) sont particulièrement intéressantes. La confiserie est l’un des points forts culinaires de la ville, avec ses roscos blancos, sa célèbre crème anglaise et ses torpilles. La qualité des fromages et des vins locaux a valu à Villamartín une reconnaissance nationale et internationale.

Que faire

Villamartín

Défilé des Rois Mages

En revanche, ce sont les friandises de Noël, fabriquées à la main dans les confiseries locales, qui apportent la touche gastronomique aux festivités. Après la célébration du Nouvel An sur la place de la mairie, c’est la grande parade des Rois Mages qui met la touche finale avec un défilé où les petits sont les protagonistes incontestés de la journée

Villamartín

Jour de l’Andalousie

Depuis quelque temps, chaque 28 février, des événements sont organisés dans la municipalité pour célébrer la Journée de l’Andalousie. Les groupes musicaux locaux sont chargés d’ouvrir la journée en jouant l’hymne dans la bibliothèque municipale. Le reste des activités se déroule principalement dans le centre sportif municipal, où sont organisés des concours, des jeux et des dégustations. Il convient de mentionner que pendant cette journée, l’initiative « Pon Andalucía en tu balcón » (Mets l’Andalousie sur ton balcon) est promue, où la collaboration de tous les voisins est sollicitée pour décorer les balcons avec les motifs de cette fête.

Villamartín

Carnaval

Villamartín célèbre son carnaval pendant deux week-ends en février, comme c’est la tradition dans de nombreuses villes de la région. Les groupes locaux de comparsas et de chirigotas assurent la musique et l’humour carnavalesque lors du concours officiel des groupes.

Villamartín

Semaine Sante

Chaque année, la ville vit sa semaine sainte avec beaucoup de dévotion et de ferveur, avec les processions des différentes confréries. Pendant ces sept jours, l’imagerie religieuse parcourt les rues de Villamartín, en même temps que ses habitants, qui vivent des moments de grande émotion. On notera en particulier la joyeuse célébration du dimanche de Pâques, avec le Christ ressuscité et Marie Santísima de las Virtudes, qui se trouvent sur la place de la mairie, accompagnés par la fanfare.

Villamartín

Pèlerinage

Le 8 septembre, Villamartín commence son pèlerinage en l’honneur de Notre-Dame des Montagnes, avec la liturgie célébrée aux premières heures du matin. Une fois la messe terminée, les habitants de Villamartín accompagnent leur patronne depuis l’église paroissiale de Saint María de las Virtudes jusqu’à l’ermitage. Selon la tradition, l’image de la Vierge a été trouvée par un bûcheron au XVIe siècle et, au milieu du siècle, une demande a été faite pour construire une chapelle en son honneur. Le temple a été érigé en l’honneur de la Virgen de las Montañas et de Saint Ginés, patron des vignerons.

Villamartín

Foire de Villamartín

La foire de Villamartín a lieu à partir du 21 septembre pendant deux jours. Cette fête est consignée par écrit depuis 1589, date à laquelle elle avait un caractère plus commercial et d’élevage. La situation de la ville en faisait un lieu privilégié pour la tenue de ces rassemblements, qui réunissaient des personnes de toute la région et des hauts plateaux.

Comment s’y rendre

Villamartín es un municipio situado entre la Campiña y la Sierra gaditana. Se sitúa a la misma distancia de Sevilla que de Cádiz capital. Linda con Utrera y El Coronil, Espera, Bornos, Arcos de la Frontera, Prado del Rey, Algodonales y Puerto Serrano.

Desde Sevilla, la A-376 y la A-375 nos permitirá llegar al término municipal de la forma más rápida.

Desde Cádiz, tomaremos la AP-4 y posteriormente la a-382 para llegar a Villamartín.

Desde Jerez de la Frontera, seguiremos la ruta trazada por la A-382 y, posteriormente, la Carretera de Antequera o A-384.

Desde Málaga, el trayecto de menor tiempo será el de la A-357 y, posteriormente, la Carretera de Antequera o A-384.

Desde Ronda, tomaremos la A-374 y la A-384 para llegar a la localidad.

La empresa Comes dispone de una línea interurbana desde Jerez de la Frontera, Málaga y Ronda hasta Villamartín. Por otro lado, DAMAS realiza trayectos hasta Villamartín desde Sevilla, Jerez de la Frontera, Málaga y Ronda. Encontrarás toda la información en sus webs.

Dans cette zone
0
ROUTES
0
BELVÉDÈRES
0
HÉBERGEMENTS
0
RESTAURANTS

Hébergements

Restaurants

Découvrir Villamartín