Pueblos Blancos

Cadix n’a pas échappé à la domination de l’Empire romain depuis son arrivée dans la province au 1er siècle de notre ère. Aujourd’hui, de nombreux vestiges archéologiques témoignent du séjour prolongé des Romains et de la création de différents établissements dans la région.

La Route Romaine est un voyage à travers les sites de l’époque, dispersés dans la région de la Sierra de Cádiz. Au total, 7 arrêts dans 8 municipalités constituent un itinéraire intéressant qui rapproche les visiteurs du mode de vie des colonies qui, plus tard, deviendraient les villes que nous connaissons aujourd’hui.

124 km
2h y 17 min

Arcos de la Frontera

Notre première étape sera Arcos de la Frontera, une ville entourée par la rivière Guadalete et située au début de la Sierra de Cádiz. Au sud-ouest de la municipalité, on trouve le site de Sierra de Aznar, dans le Cerro del Moro. Un ensemble de vestiges archéologiques datant entre le IIe siècle avant J.C. et le IVe siècle de notre ère. On doit souligner le bon état de conservation des vestiges des systèmes hydrauliques, par lesquels l’eau était collectée, nettoyée et transportée.

Espera y Bornos

La deuxième destination de notre itinéraire se situe entre les villes d’Espera et de Bornos. À 18,8 et 13,3 km respectivement, nous trouvons les sites archéologiques de Carissa Aurelia, un établissement qui a progressivement acquis une telle importance qu’il est devenu une municipalité au sein de l’administration romaine. Les vestiges ont été découverts entre 1985 et 1988 et ont été déclarés Bien d’Intérêt Culturel. Dans la vaste zone occupée par Carissa Aurelia, nous pouvons distinguer différentes zones telles que la ville, la nécropole au nord et au sud, le chemin intérieur de la nécropole ou les structures siliformes d’un établissement en plein air.

Puerto Serrano

En poursuivant la Route Romaine, notre prochain arrêt nous mènera à Puerto Serrano, une ville située entre les Cordillères Bétiques et la rivière Guadalete. Près de cette ville, il y a deux sites de grand intérêt. D’une part, dans la zone entourant l’Ermita del Almendral, il y a un groupe de tombes sous forme de sépultures. Dans la zone connue sous le nom de El Chaparral, on trouve également les vestiges d’une ancienne villa romaine.

Zahara de la Sierra

Quatrièmement, nous nous dirigeons vers Zahara de la Sierra, à moins de 30 kilomètres de Puerto Serrano. La municipalité abrite le Museo de Interpretación de la Villa Medieval (musée d’interprétation du village médiéval) dans la zone connue sous le nom de Poblado Nazarí. Grâce à ses expositions, nous pouvons faire un voyage à travers l’histoire de la région. Il existe des vestiges de constructions hydrauliques, comme une citerne située sur le mur oriental du bâtiment.

Prado del Rey

Notre prochaine étape est Prado del Rey, une ville située à une demi-heure de Puerto Serrano et entourée des collines de Verdugo et de Las Lomas. À six kilomètres du centre historique se trouvent les Salinas y Yacimiento Arqueológico de Iptuci (Salines et le Site Archéologique d’Iptuci, vestiges d’un établissement d’origine turdétaine datant du IIe siècle a.C. C’est sous le règne de l’Empire romain qu’il a connu sa période de plus grande splendeur.

Ubrique

Notre avant-dernière destination est Ubrique, une ville située à moins de 20 km du Prado del Rey. Dans cette ville, nous pouvons visiter le site archéologique de la ville romaine d’Ocuri, qui, en raison de son emplacement élevé et de la monumentalité des vestiges qui sont conservés, on pense que la ville devait avoir une grande importance à son époque.

Entre Ubrique et Benaocaz, il y a un chemin formé par une voie romaine. La route pavée communiquait avec plusieurs villes et villages et faisait partie du réseau de routes qui reliaient les villages de la Sierra.

Benaocaz

Nous terminerons notre Route Romaine à Benaocaz. Outre le chemin romain qui relie cette municipalité à Ubrique, on trouve des vestiges de la fin de la période romaine dans le Barrio Nazarí. Dans cette zone, la plus ancienne de la commune, il existe des vestiges qui prouvent que Benaocaz n’était à cette époque qu’un lieu de transit vers Villaluenga.

Descubre más

À visiter

Route romaine

Cadix n’a pas échappé à la domination de l’Empire romain depuis son arrivée dans la province au 1er siècle de notre ère. Aujourd’hui, de nombreux

Leer más
À visiter

Route Ornithologique

De nombreuses espèces d’oiseaux ont choisi la région de la Sierra de Cádiz comme habitat permanent ou temporaire. Les conditions climatiques et orographiques ainsi que

Leer más
À visiter

Route du Fromage

La Route des Pueblos Blancos se distingue comme destination par la multitude d’attractions touristiques dans lesquelles elle excelle. L’une d’entre elles est sans aucun doute

Leer más